L’Australie Se Cherche Des Héros

Bien qu’elle abrite la plus ancienne culture au monde – la culture aborigène (70 00 ans selon certaines sources) – l’Australie est un pays jeune. Son histoire contemporaine ne remonte véritablement qu’au débarquement de la première cargaison de bagnards de la First Fleet  le 26 janvier 1788 à Port Jackson, dans la somptueuse baie de Sydney.

Baie de Sydney

Sa position géographique isolée, sa population réduite, son immense territoire de 7 682 300 km 2 constitue a 80% de zones désertiques ou semi-désertiques, son positionnement en remorque, d’abord du Royaume-Uni, puis aujourd’hui des États-Unis, ont fait de l’Australie un nain politique.
L’Australie ne peut se prévaloir de personnalités de stature internationale. Par ailleurs, malgré d’indéniables capacités de création et d’innovation, les Australiens recherchent désespérément des signes, des références, des réalisations qui leur donneront le sentiment de meubler ce qu’ils ressentent comme un vide culturel et historique.
Aussi, l’Australie se cherche des héros, et se tourne vers des icônes qui apparaitraient a beaucoup d’Européens comme incongrus. C’est ainsi que les Australiens célèbrent les exploits de sportifs, au point d’ériger à leurs idoles des statues et, détail qui en surprendra plus d’un, des statues de leur vivant.

L’Australie se cherche des héros: Wally LEWIS

C’est ainsi que l’on peut voir sur le parvis du Suncorp Stadium de Brisbane, État du Queensland, les statues de deux joueurs de Rugby League (jeu a XIII), Wally Lewis et Darren Lockyer, toujours vivants.

L’Australie se cherche des héros: Darren LOCKYER

Suivez-nous !

facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

Catégories

Archives

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien